Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Lightroom 4 casse les prix !

Lightroom 4 était disponible en version beta depuis près de deux mois, et maintenant en vente pour de bon, après la prise en compte des retours des utilisateurs qui ont traqué les 800 bugs ainsi corrigés.

Pas de modification très marquante par rapport à la beta :

  • Geocoding inversé, comme annoncé
  • Amélioration de l’amélioration automatique (!)
  • Curseurs de balance des blancs recalibrés
  • Mise aux normes LR4 des préréglages et ajouts de préréglages vidéo
  • La taille maxi des livres passe à 240 pages
  • Prise en compte des derniers modèles d’appareils (Canon EOS 1D x, G1 X, Nikon D4, D800, Fuji X-S1, etc.) et nouveaux objectifs.

La grande surprise (ce n’est pas dans les habitudes d’Adobe), c’est la chute du prix de Lightroom, qui est maintenant fixé à 130 € (mise à jour 75 €). Il y avait depuis quelque temps de bonnes promos sur les prix de LR3, mais rien ne laissait présager une baisse sur la nouvelle version. Il faut dire qu’Apple avait ajusté le prix de son rival Aperture en le passant en téléchargement dans l’App Store. La différence reste encore importante car Aperture coute moins de la moitié du prix révisé de Lightroom.

Si les utilisateurs de Mac peuvent encore hésiter, voilà de quoi convaincre les photographes sur PC qui ne seraient pas encore sur Lightroom.

Il y a une vingtaine d’année, Philippe Durand créait le magazine Réponses Photo. Depuis, l’eau à coulé sous les ponts, Philippe a transmis le relai à l’équipe du magazine pour s’envoler vers d’autres activités. Il continue cependant à collaborer au magazine, s’intéressant en particulier aux logiciels, à la photo mobile et à la couleur. Photofloue.net est né justement à la suite d’un article sur la création de sites web photo, au printemps 2006, à la fois blog personnel et complice du magazine.
Il y a une vingtaine d'année, Philippe Durand créait le magazine Réponses Photo. Depuis, l'eau à coulé sous les ponts, Philippe a transmis le relai à l'équipe du magazine pour s'envoler vers d'autres activités. Il continue cependant à collaborer au magazine, s'intéressant en particulier aux logiciels, à la photo mobile et à la couleur. Photofloue.net est né justement à la suite d'un article sur la création de sites web photo, au printemps 2006, à la fois blog personnel et complice du magazine.

12 Commentaires

  1. Déjà chargé et installé.

    La conversion d’une photo dans le nouveau « processus » semble donner une image bien meilleure.. sur écran (peut-être est-ce une illusion de mes sens abusés) ; par contre, j’étais habitué aux curseurs ‘lumière d’appoint’ et ‘récupération’ (qui, notez-le restent les curseurs présentés par le module développement, si vous ne convertissez pas vos anciennes photos au nouveau « processus » … bonne idée) et je suis tout perdu avec les nouveaux curseurs …

    Quelle bonne nouvelle que ce prix à la baisse.

  2. Ce n’est pas une illusion !
    Je suis d’accord, il faut un temps d’adaptation aux nouveaux curseurs. Lumière d’appoint correspond a tons foncés, et récupération aux blancs et tons clairs, mais ce n’est pas aussi simple, les curseurs réagissent différemment.

  3. Juste pour rappler que si vous êtes adhérent à la FPF (Fédé Photographique de France), LR(4) est à 35€HT (màj à l’encan). Même ratio sur tout le catalogue Adobe

  4. Pourquoi encore une fois oublier de mentionner l’excellent logiciel français DxO Optics Pro qui est dans la même gamme de prix et qui selon moi est meilleur que Lightroom (même si je n’ai pas essayé la version 4 de ce dernier) ?

  5. Je n’oublie pas DxO, j’en ai fait une prise en main dans l’avant-dernier numéro de Réponses Photo, et un test plus complet est en cours. La comparaison sera intéressante, même si les deux logiciels ne s’utilisent pas de la même façon.

  6. Lightroom copie donc maintenant les accessoires les plus pratiques d’aperture (livres, cartes). Ca ne me fera pas quitter aperture pour LR. En fait j’attends plutôt de voir comment Apple va réagir, même si le matériel (semi-)pro ne semble pas être une préoccupation première.
    Je comprends que LR crée l’évènement actuellement mais, pour rejoindre le propos de Frank Canonne, ne lire presque que « photoshop » et « lightroom » dans les magasines photo (en particulier notre favori!) me fatigue. J’imagine qu’Adobe inonde efficacement les rédactions. Votre récent article, Philippe, a été une exception réjouissante!

  7. A vrai dire, même si Adobe est un peu plus présent auprès de la presse qu’Apple, ce n’est pas non plus l’inondation (on ne voit d’ailleurs ni l’un ni l’autre dans les pages de pub de la presse photo), et la France n’a même pas eu droit à une communication presse sur Lightroom avant sa sortie. Il faut dire que le buzz créé par la mise à disposition d’une version beta est assez efficace en soi.

    Le seul problème d’Aperture est qu’il est réservé aux machines Apple, donc qu’il ne concerne que disons un tiers des photographes (dont beaucoup qui se contentent d’iPhoto), alors que Lightroom est forcément plus universel.

    Ajoutons que souvent, par facilité, nous utilisons le terme de Photoshop comme un terme générique, façon « Frigidaire », plutôt que d’écrire « logiciel de traitement d’image » qui serait plus correct.

    Reste que c’est quand même le logiciel de référence (à la fois au plan historique et au plan des fonctionnalités), que tout le monde ou presque en a une copie plus ou moins ancienne qui traine sur son ordinateur, et que si l’on explique une manip de traitement d’image, si on le fait pour Photoshop, on devine (peut être à tort) que les lecteurs travaillant sur autre chose sauront l’adapter.

    A titre personnel, j’essaie d’être vigilant sur le problème que vous soulevez, et je cherche à donner une part de voix à tous les éditeurs, même ceux qui sont moins actifs en terme de relations presse. Mais forcément on va parler plus souvent des logiciels qui sont utilisés par le plus grand nombre, pour autant qu’ils fassent bien leur travail.

  8. Salut Philippe,
    J’ai effectivement noté cette préoccupation qui est la votre dans vos intervention dans RP, merci de nouveau.
    Je comprends votre propos, mais n’est-ce pas un peu l’oeuf et la poule : on parle en premier lieu de LR/PS , donc on renforce leur position, donc on parle en premier lieu de LR/PS, etc. En même temps, je doute que tout le monde ou presque a une copie d’un logiciel à 1000€. (Je sais mes propos sont un peu contradictoires).
    Et puis si je suis votre logique, ne parlez plus que de Nikon et Canon (80% des ventes) et laissez tomber les autres marques.
    ;-)

  9. @ Greg : encore une fois, ‘Lightroom’ est un produit ‘universel’, alors que ‘Apple’ (contrairement à ce qu’elle fait pour iTunes — dans l’espoir d’asservir le plus de monde possible à son marché de produits ‘culturels’) ne rend ‘Aperture’ disponible que pour ses propres machines ; tant pis pour les conséquences de ce choix délibéré…

    Quant à comparer Aperture avec un « logiciel à 1000 € », il semble que vous compariez indument ‘Aperture’ avec ‘Photoshop’, au lieu de procéder à la comparaison adéquate çàd avec Lightroom (150 €).

  10. @Greg : je compte dans « tout le monde » ceux qui ont Photoshop Elements qui fonctionne essentiellement de la même manière, sachant qu’en plus que ceux qui l’ont acheté, il est souvent fourni dans des bundle avec l’achat d’un scanner, d’une imprimante… Et je ne parle même pas de ceux qui ont une version pirate ! On peut aussi ajouter les utilisateurs de Gimp (je sais, on ne parle pas assez de Gimp !).

  11. @Christian et Philippe :
    Bonjour,
    les conversations écrites sont rarement simples, je vais prendre le temps de mieux m’exprimer.
    Au préalable Christian, je ne comparais effectivement pas Aperture et Photoshop, je me suis mal fait comprendre. Et Philippe, j’ai quitté Photoshop Elements il y a des années(dans les premières versions, très insuffisantes), j’ignorais qu’il devenait comparable à Photoshop – dumoins pour une application photo j’imagine. Je retiens l’info.
    Je comprends le choix de simplifier en parlant de Lightroom et Photoshop pour désigner l’ensemble des logiciels respectivement similaires, et de ne pas s’intéresser – ou rarement – aux autres logiciels dans les médias photo. Mais je le regrette: aujourd’hui la maitrise du « développement » par les logiciels est aussi importante quels maitrise de la prise de vue. Les médias photo dissèquent les appareils et objectifs, les comparent avec précision, en terme de qualité technique, d’ergonomie, d’équipements, etc. Je trouve que, de façon comparable, des évaluations poussées (techniques et ergonomiques) et des exemples de pratiques autour des logiciels et autres matériels seraient bienvenus. Je constate néanmoins que cela vient peu à peu chez RP (de tête ces derniers mois : solutions matériel complètes, test écrans, comment bien calibrer, test de logiciels particuliers), et que Philippe y est apparemment plus sensible que d’autres.
    De nouveau, j’admets que mon commentaire est en décalage avec l’article autour duquel nous conversons ici. On parle de lightroom parce que Adobe joue bien le marketing via l’implication des utilisateurs dans une version beta. Je ne m’inquiète pas pour la capacité d’Apple à promouvoir son logiciel si d’aventure ils souhaitaient faire!
    Et je sais que mon commentaire est un peu injuste pour Philippe qui passe la moitié de cet article à comparer avec Aperture. Et votre conclusion nous mettait tous d’accord d’avance : « Si les utilisateurs de Mac peuvent encore hésiter, voilà de quoi convaincre les photographes sur PC qui ne seraient pas encore sur Lightroom. »
    De mon côté, vous l’avez compris, je n’hésite pas (j’ai basculé de LR vers Aperture au moment des version 2), et comme je l’évoquais dans mon premier commentaire : j’espère que Aperture restera équivalent, voire avec un petit coup d’avance pour que je n’aie pas à hésiter. Il y a un côté ergonomique qui me parait faire la différence. A moins que LR ait comblé ce différentiel récemment.
    Bon, allez, je retourne au boulot : j’ai des tirages à préparer pour le concours « Hiver » de RP, je dois tout poster lundi dernier délai !! ;-)
    Greg.

  12. Lors de mon achat de la version LR1, Aperture existait déjà. Mais le choix a été vite fait car Aperture était trop gourmands en ressources et n’aurait pas fonctionné sur mon G4. Actuellement je regrette que Lr n’ai pas mieux intégrer la fonction « livre » sur Lr4, là ils ont du retard sur iPhoto qui est fourni avec le Mac…
    a+
    Stan

Echos

  1. Photoshop CS6 : la beta est publique - [...] ou un achat ? Pas certain… Mais on ne connait pas encore le prix, Adobe nous fera-t-il le coup …

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>