Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Picto jette l’éponge du développement argentique

Inéluctable ? Picto, un des plus grands labos pro vient d’annoncer qu’il jette l’éponge du développement argentique. Fin juillet, il n’assurera plus le développement des films E6, C41 et n&b. C’est l’Atelier Publimod qui prendra le relais, en espérant que la concentration des commandes permettra un volume suffisant pour maintenir des prestations de qualité professionnelle.

Le numérique a, comme pour de nombreux autres secteurs, déstabilisé le marché des prestations photographique professionnelles, les labos cherchant à restructurer leurs offres, à l’instar de Picto et de son service Picto Online.

L’Atelier Publimod est réputé pour la qualité « artisanale » de ses traitements.
Le développement N&B garde, à l’Atelier Publimod, une particularité qui nous permet de donner à chaque photographe une attention spécifique. En effet, chaque film est inspecté, son développement est évalué à l’œil en cours de traitement et peut donc être ajusté selon le résultat souhaité. Nous avons également, spécialement pour répondre au maximum d’exigence, sélectionné trois révélateurs différents qui nous permettent de faire face à toutes les situations.

Merci à Arnaud Bouteloup pour l’info

16 Commentaires

  1. C’est triste mais j’ai bien peur que nous n’y puissions rien.
    Je continuerais malgré tout à acheté des appareils argentiques régulièrement comme le magnifique Cosmic Symbol déniché ce matin pour moins cher qu’un développement NB en labo…

  2. Je ne retrouve cette info nulle part sur le site Picto,
    Pourriez-vous citer vos sources ?

  3. C’est un courrier aux clients du labo, daté du 14 juin (copie ci-dessus).

  4. Fidèle client (mais lyonnais), je n’ai toujours rien reçu.
    Est-ce que ça ne pourrait pas concerner seulement Paris ?

  5. encore un pas de plus vers la fin annoncée de l’argentique?
    tant qu’il y aura du film et de la chimie, je continuerai d’œuvrer dans mon labo maison…il ne restera au final plus que cette solution.

  6. .. oui, Yves, mais pour la couleur, le ‘labo maison’, c’est tout de même le bagne !
    Je me demande pourquoi ces labos ne se contentent pas de monter les prix jusqu’à représenter le prix d’un travail artisanal, si les volumes sont réduits à ce point ; sans doute que l’ordre de grandeur auquel correspond la rémunération d’un travail (dans la logique de l’artisan ou de la profession libérale) ne correspond pas aux appétits de profits actuels (dans une logique commerciale ou industrielle permettant de multiplier la rémunération).
    Triste monde.

  7. bonjour, je voulais juste vous avertir qu’en apprenant la nouvelle via votre blog j’ai fait un billet hier soir reprenant la triste nouvelle…et j’ai eu ce matin un appel téléphonique d’un « représentant » de PICTO paris me disant que je n’avais pas le droit d’utiliser l’image que vous utilisez du courrier sur mon blog…pour faire un « buzz négatif » à Picto, dixit la personne que j’ai eu au téléphone. Très cordialement.

  8. Bonjour à tous,

    Nous sommes tout d’abord assez émus par l’intérêt que vous portez à cette « triste » nouvelle.

    Effectivement, nous arrêtons le développement de films argentiques à la fin du mois de juillet après 60 ans de bons et loyaux services.
    Nous ne sommes pas les premiers à le faire mais nous avons conscience de toute la portée symbolique que cette décision implique.

    Comme vous, nous subissons la réalité du marché avec la très forte baisse de ce secteur.

    A cela s’ajoute la diminution constante de la production de films argentiques par les fabricants.

    Comme vous, cela nous attriste. L’arrêt du développement n’est pas une mesure prise à la légère, c’est le résultat d’une réflexion de plusieurs mois.
    Nous nous sommes efforcés de jouer sur la concentration des volumes qui permettra à quelques structures spécialisées de maintenir le plus longtemps possible le niveau de prestation professionnel nécessaire.

    Nous avons donc opté pour une réorientation vers Publimod, dont la réputation n’est plus à faire dans ce domaine.
    Atelier Publimod
    26 rue de Sévigné
    75004 Paris
    Tel : 01 42 71 65 10
    Contact : Brigitte Bourdon ou Jean-louis Cagnin.

    Picto a toujours été l’accompagnateur des photographes, avec le Noir & Blanc à son lancement, puis avec la couleur par la suite, et avec le numérique depuis 25 ans.
    Nous avançons aujourd’hui à grand pas sur nos services Picto Online et c’est dans cette optique d’innovation et de services supplémentaires à vous apporter que certains choix s’imposent.

    En contre-pied à cette décision, nous « développons » de nouvelles solutions de prestations en ligne, complètements adaptées à l’évolution de nos métiers.
    Et nous continuons à innover dans de nouvelles prestations.
    Nous venons, par exemple, de lancer le « négatif numérique » vous permettant de faire des tirages argentiques conventionnels à partir d’un tirage jet d’encre Piezo Charbon en négatif sur support translucide.
    Pour ceux qui souhaitent plus d’information, Bistro Photo en parle ici : http://www.bistro-photo.fr/blog/2011/05/picto-lance-le-negatif-dun-numerique/

    Nous travaillons sur plusieurs nouveaux projets, de nouvelles prestations et ne manquerons pas de vous en tenir informés.
    Nous lisons ici des commentaires assez élogieux à notre égard et vous en remercions chaleureusement.

    N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques ici ou sur notre page Facebook ( http://www.facebook.com/picto.fr )

    Michel Litvine

  9. Bonjour à tous,

    En réponse à votre article et à vos commentaires, nous venons de publier un article sur notre page Facebook (rechercher picto.fr).

    N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques.
    Très bonne journée à vous.

    Philippe Gassmann

  10. Merci à l’équipe de Picto pour ce commentaire, qui confirme leur volonté d’innovation dans ce contexte difficile.

  11. C’est avec énormément de tristesse que je lis la confirmation de l’arrêt du dev argentique par vos services.

  12. triste aussi, et merci pour le commentaire ouvrant plus de précision sur cette décision, s’exprimer est toujours mieux que de « menacer » verbalement de poursuites judiciaires…

    ps: je met à jour mon billet en pointant vers ce commentaire expicatif de Michel et Philippe.

  13. Je suis à l’origine de la communication du courrier de PICTO. Je souhaite préciser que ce n’est de ma part absolument pas un grief que je fais à PICTO, dont j’apprécie le travail, la rapidité et le sens commercial. Je ne doute pas de la qualité des services de l’Atelier Publimod.

    Pour moi avoir relayé l’info est plus une manifestation de tristesse de voir se raréfier l’offre dans ce domaine. ça me paraissait important à connaître.

    Mais nous sommes tous responsables : ne basculons-nous pas de plus en plus vite vers le numérique ?

    Espérons que la concentration des labos, nécessaire pour garantir la qualité et la stabilité des réglages, ne conduira pas trop à une explosion des prix. Ce serait alors la fin de haricots …

  14. J’ai 26 piges, 6 ans que je shoote en argentique, Ekta,et principalement en Noir et Blanc. Si Picto ferme sont service argentique, là ça commence à me faire peur.
    J’aimerai finir ma vie en argentique, c’est tellement plus vivant et palpable…
    Je ne pense pas que l’argentique disparaisse vraiment, mais ça va devenir tellement cher pour une profession qui gagne peu…

  15. Sachez que le laboratoire Picto Rhône Alpes continue la prestation C41.

Echos

  1. Ciao le labo chez PICTO… | atelier ooblik - [...] · 4 CommentsSombre nouvelle, en lisant mes RSS hier soir je suis tombé sur un billet de PHOTOSLOUE.NET annonçant …
  2. Coup dur pour l’argentique : Picto et Ferrania quittent le navire - actualités photo, forum photo, tutoriels photo Nikon Passion - [...] la photo, a annoncé la fin de ses prestations de tirages E6, C41 et NB (voir l’article sur Photo …

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>