Pages Navigation Menu

(il y a un jeu de mots)

Photoshop & Cie

Ici, peut-être, un jour, une reprise de quelques trucs et astuces Photoshop tirées de mon article dans Réponses Photo 166 (janvier 2006)…

8 Commentaires

  1. Ca c’est une bonne idée!

    Là, je découpe les pages de RP, pas pratique…

    Merci d’avance!

  2. Pourquoi pas …

    Et pourquoi ne pas mettre directement une page de formation (d’information) sur les outils nécessaires.

    Photoshop, tout le monde sais que c’est top ! Cependant, tout le monde n’est pas graphiste et expert dans la manipulation dudit logiciel.

    Mais Photoshop Elements, ça vaut quoi en traitement photographique ? Ce produit est, à priori, plus abordable pour les néophytes, mais est-il suffisant ?

    Existe un réel concurrent à Photoshop ?

    Etc…

    D’avance merci pour tout ce que vous avez fait, pour ce que vous faites et pour ce que vous ferez…

  3. Photoshop Elements est en effet beaucoup plus abordable (financièrement et en pratique). Il fait 80% de ce que fait Photoshop — en tous cas pour les besoins courants du photographe amateur. De nombreux trucs et astuces donnés pour Photoshop sont applicables à Elements.

  4. @philippe : D’abord, merci pour votre (ta ?) réponse.

    Alors qu’est-ce qui fait réellement la différence entre Photoshop et Photoshop Elements pour un photographe ?

    Pour une « chaîne de traitement » photographique optimale (ie : du fichier RAW à l’impression), quel est l’équipement recommandé ?
    – Ordinateur : PC / Mac ?
    – Logiciel d’import de fichier RAW : logiciel propriétaire de l’appareil photo / DXO Optics / plug-in photoshop Capture RAW / autre ?
    – Logiciel de traitement d’image : Photoshop / Photoshop Elements / autre ?
    – Impression (couleur et N&B): Imprimante photo / Imprimante A3+ photo avec encres spéciales / labo photo « grand public » ?

    Libre à vous de compléter.
    Merci pour vos conseils.

  5. Réponse facile — mais néanmoins exacte : il faut choisir les outils avec lesquels on se sent à l’aise. Pour cela, la plupart des éditeurs offrent des versions démos, qu’il ne faut pas hésiter à utiliser.

    On peut être à l’aise avec des logiciels différents, car on est plus ou moins « bidouilleur », à l’aise ou non avec une approche technique, séduit par une interface, qu’on a l’habitude d’un logiciel ou d’une méthode de travail, qu’on est plus ou moins perfectionniste, qu’on produit des images pour des usages différents… il n’y a pas de « meilleure solution », et les tous les logiciels du marché sont très bons.

    Certains sont plus performants dans une catégorie : DXO pour corriger les « défauts » des objectifs est parfait. Certains ont des fonctions que d’autres n’ont pas : si on travaille en liaison avec l’imprimerie et qu’on veut une séparation quadri CMJN, il faut Photoshop et pas Photoshop Eléments. Si on pratique un travail de graphisme, même chose.

    Mais on n’a pas forcément besoin de toutes les fonction ou du top de chaque catégorie. Je vis très bien avec les déformations de mes objectifs, et DXO ne m’apporterait rien (ce qui n’empêche que ce logiciel est bluffant !).

    N’oublions pas non plus le critère de budget…

    Pour moi (sans aucune prétention de détenir la meilleure solution — voir ce qui précède) :

    – Mac sans hésiter : j’utilise Mac depuis des années, je n’ai aucun plaisir à travailler sur PC. Objectivement, il y a des logiciels mac only (iPhoto que j’aime bien, Aperture que je n’ai pas essayé faute de puissance), d’autres ne tournent que sur PC, mais concrètement ça fait la même chose au bout du compte.

    – Import RAW : Photoshop / Bridge / Camera Raw jusqu’à maintenant, mais mes premières semaines d’utilisation de Lightroom me laissent penser que je vais plutôt privilégier ce dernier. Il y a d’autres excellents « derawtiseurs », mais n’ayant pas de production de masse, ni de besoin technique spécifique (photo industrielle ou publicitaire), je n’ai jamais éprouvé le besoin d’aller voir ailleurs (sauf par curiosité et expérimentation journalistique). J’aurais donc tendance à privilégier une solution intégrée. J’attends de passer à un mac version supérieure pour expérimenter Aperture.

    – Photoshop parce que j’en ai l’habitude depuis longtemps (Eléments était moins performant dans ses premières versions), parce que je fais aussi un peu de graphisme, et parce qu’il est intégré à la suite creative (InDesign, etc. — bien qu’en pratique ça se discute). Mais il faut y mettre le prix. Avant d’investir, testez Gimp du côté des logiciels libres. Il y a d’autres logiciels purement PC (Paintshop Pro, Photo Impact, Picasa…) qui peuvent aussi faire l’affaire, mais je les connais moins.

    -Impression couleur : Epson 2100 A3+ encres pigmentaires. Les résultats sont supérieurs avec ce type de machine (voir chez HP également). Le format A3+ est indispensable pour faire de « vrais » tirages. Les labos photo grand public sont pratiques pour les petits tirages 10×15 (Kodak très bien). Les labos pros sont intéressants pour des tirages qui sortent de ce qui est faisable avec l’imprimante perso (papier métallique, grands formats…) — voir les annonces en fin de Réponses Photo, certains labos ont des tarifs « semi-pro » très abordables.

    Mais je suis certain que d’autres vont enchaîner ce commentaire avec leur configuration préférée…

  6. Configuration préférée? Je ne sais pas. J’ai quand même l’impression (cela n’engage que moi) qu’il s’agit d’une affaire de compromis.
    Le plus important à mes yeux étant d’avoir le meilleur rapport qualité prix.
    Ce qui explique entre autre:
    -Que je sois sur PC. Enfin, pour être précis, j’ai un portable sur lequel j’ai branché un 17 pouces cathodique (de récup). C’est très pratique notamment pour Photoshop: L’application tourne sur le 17 et tous les outils sont sur l’écran du portable. J’utilise également une tablette graphique (de récup itou) Une fois qu’on y a goûté, on ne peux plus s’en passer. La souri est retournée dans son carton…
    -Que je ne m’intéresse à Photoshop que depuis très peu de temps. Avant j’utilisais Paint shop pro (qui soit dit en passant, fait depuis quelque temps partie de la -très bonne- suite graphique Corel draw).
    -J’ai essayé aussi le must en terme de gratuité: The Gimp. Malheureusement son ergonomie et des manques cruels de fonctions me l’on fait « oublier »(Je n’ai par exemple toujours pas réussi à éditer le moindre script ou à sauvegarder mes données exif lorsque j’ouvre un raw…etc).
    -J’ai utilisé (juste avant Photoshop) Photoshop Elément 5 et j’aurais pu en rester là. Je le trouve très bien fait avec notamment une gestion de l’organisation des fichiers très efficace, une ergonomie simple et fonctionnelle qui ne rebutera pas l’utilisateur ainsi qu’un grand nombre de fonctionnalité que l’on trouve chez son grand frère. Alors c’est vrai, pas de couleur lab, de CMJN, une gestion des calques beaucoup plus
    simple, l’absence de script…Bref, pour moi, il a été conçu pour se familiariser avec l’univers Photoshop et ces nombreuses fonctions. En d’autres termes: vous avez aimé Photoshop Element? Vous adorerez Photoshop CS2 ou 3…

    Voila, vous l’aurez compris, j’essaie de concilier l’efficace avec le « pas cher ».

  7. bonjour , j’ai admirer les cadres photoshop, cependant j’ai pu telécharger que deux , comment faire pour les autre?
    merci de votre aide

    andré

  8. Pareil que les deux autres ! Mais laissez le temps aux images de se charger. essayez à nouveau et donnez moi la référence de ceux qui ne fonctionnent pas si nécessaire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>